Chargement Évènements

Luce

Compagnie Marizibill

Complet Annulé

Mercredi

8

mars

à 15h00

Luce

Compagnie Marizibill

Marionnette - Théâtre - Vidéo

À partir de 7 ans

Luce ouvre la porte du rêve, interroge le rapport à l’autre et fait reculer les frontières d’une supposée « normalité ».

Luce est une petite fille différente des autres, confinée par sa mère dans le secret de leur maison. Lorsque Solange, l’institutrice lui ouvre les portes de l’école, c’est comme un appel d’air qui fait vaciller l’enfant. Tiraillée entre le repli et l’ouverture, l’ignorance et le savoir, elle funambule sur la frontière. Tiré de l’ouvrage Les demeurées de Jeanne Benameur, Luce utilise à merveille la marionnette pour aborder cette question ambivalente de l’anormalité.

Écriture et mise en scène Cyrille Louge – Librement inspiré du roman Les demeurées de Jeanne Benameur (Ed. Denoël) – Collaboration artistique Francesca Testi – Interprétation Sophie Bezard, Mathilde Chabot, Sonia Enquin – Conception des marionnettes Francesca Testi – Scénographie Cyrille Louge, Sandrine Lamblin – Création lumières Angélique Bourcet

Coproduction Ecam Kremlin-Bicêtre – L’Entre-deux, Scène de Lésigny – Résidence de création aux Studios de Virecourt. Avec le soutien de Théâtre Jean Arp, Clamart – Ville de Viroflay – Ville de Mitry-Mory – Ville de Savignyle- Temple – Ville de Coulommiers – Ville d’Herblay – Ville de La Rochelle – La Lanterne, Rambouillet. Le spectacle a reçu le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication. Action financée par la Région Île-de France. Avec le soutien de l’ADAMI et de la SPEDIDAM. ©Alejandro-Guerrero

Programme

LA PRESSE EN PARLE
TÉLÉRAMA : TT – On aime beaucoup !
« Ce spectacle visuel évoque avec intensité la peur et l’attirance de l’enfant face au langage, comme une promesse vertigineuse d’ouverture au monde »
PARISCOPE : « Une splendeur de spectacle jeune public. »
ELLE : « C’est superbe »
LE FIGARO, Armelle Héliot : « Grâce et fluidité »
BUBBLE MAG : « Un très beau moment, troublant et intelligent »
DE LA COUR AU JARDIN : « Un véritable enchantement »
THEATRE.COM : « Une poésie rare, des images inoubliables »

Durée : 50 minutes

Tarif jeune public

Grande Salle

Mercredi

8

mars

à 15h00

Quoi d'autre cette saison ?

Découvrir la saison